LE STANDARD DE L’ANE BOURBONNAIS  

 

Les références historiques n'existant que de manière très partielles, il a fallu rechercher des points de concordances entre les équipements d'attelage de l'époque et les tailles et dimensions supposées de l'animal qui les utilisait. Nous avons retrouvé trace de nombreux outils et carrioles exclusivement utilisés avec des ânes bourbonnais dans l'ALLIER sa région natale.Ces réflexions portant sur les instruments utilisés, et en particulier la voiture Bourbonnaise, nous ont permis de définir la taille de l’âne Bourbonnais.
En observant cette voiture (son allure légère, sa taille, l’écartement de ses brancards) nous avons pu déterminer que le diamètre des roues est compris dans une fourchette de 1,20m (très fréquent) à 1,40m. L'ensemble des outils analysés ont permis de définir très précisément la taille de l’animal.

Nous connaissions par contre la taille exacte d'animaux répertoriés parmis les 6 races déjà reconnues par les haras nationaux depuis plus longtemps, comme l'âne du Berry. Ses caractéristiques étant parfatement connues, il était facile de comparer les dimensions relatives des outils et carrioles utilisées pour cet âne et d'en déduire par simple règle de trois, les dimensions de notre âne par rapport aux dimensions des outils que nous avions répertoriés.


Cette étude comparative a été confirmée par les mesures relevées sur des photos d’attelage Grand noir du Berry et celles d’attelage Bourbonnais.

 

Il fallait ensuite analyser les aspects morphologie de l'animal . Chose plus aisée à partir des photos d'époque ; en effet, lorsque la référence de la taille au garot était certifiée, les autres paramètres en découlaient naturellement. Nous avons constaté que l’âne Bourbonnais a des oreilles de bonnes dimensions, une tête allongée, une crinière droite, un nez et le contour des yeux clairs. Ses membres sont plutôt fins mais osseux. C’est un animal bien charpenté et présentant une réelle masse musculaire.

Nous avons également utilisé des photos malheureusement beaucoup plus rares (foire de Braize en 1993), où l’âne pose avec son propriétaire pour avoir une idée de la taille, au garrot de l’âne. Encore fallait il bien sûr, que le propriétaire fut identifié pour connaître sa propre taille avec certitude, car elle servait de référence de comparaison. Quelques bâtiments, encore existants, pris en photo comme décors d'ânes bourbonnais ont également permis d'ajuster ces mesures.

Enfin, plus compliqué mais efficace, les caratéristiques de nos amis aux longues oreilles sont venues jusqu'à nous de génération en génération grâce à l'étude des squelettes retrouvés ici et là..

Je profite de l'objet de cette étude pour vous dire que nous recevrons toujours avec grand plaisir des photos d'époque ; nous ne manquerons pas de les publier sur ce site, en mentionnant votre nom avec votre accord explicite bien sûr, et vous les retourner en en prenant le plus grand soin. Nous acceptons également les scans de vos photos si vous avez le moyen de les scanner.

 

Cliquer ici pour nous envoyer vos photos scannées

 

Vous pouvez consulter la fiche officielle du standard de l'âne Bourbonnais éditée par les haras nationaux en cliquant ICI